lundi 23 janvier 2017

BookStyle #23 Demain, les chats

Hello,

Demain les chats, roman de Bernard Werber, était une des idées que je vous ai donné dans mon article idées de cadeaux de Noël pour mes z'hommes. Je peux voir que mes proches viennent lire mes futilités et tribulations sur le blog puisqu'à mon anniversaire j'ai justement reçu ce roman en cadeau. J'ai été très surprise. Ce n'est pas le livre dont je parle en premier quand je parle de mes lectures à venir. Surtout que dans notre couple, le spécialiste de Bernard Werber et l'amoureux des chats c'est bien L'Homme.

L'effet de surprise passée, je me suis attaquée à ce livre après le tome 3 de la 5è Vague dont je vous parlais la semaine dernière. Très bonne surprise et toujours un agréable moment. J'ai entamé la cycle des fourmis de Werber depuis janvier et j'ai beaucoup de man à finir le dernier tome. On va dire qu'un livre 1400 pages avec énormément de descriptifs scientifiques c'est assez difficile à ingurgiter pour moi. Je m'y remettrai surement l'année prochaine. Mais, Demain les chats est un registre tout à fait différent. La manière dont l'auteur s'y prend pour aborder cette histoire est bien plus simple. Puis il m'a été beaucoup plus facile de me projeter dans une histoire avec des chats (tout mignon qu'ils peuvent être) plutôt que dans un monde d'insectes qui, j'en suis certaine, gouverneront le monde un jour.

Petit synopsis:
Bastet, chatte domestique se sent investie d'une mission: communiquer avec son prochain. Son but ultime: communiquer avec Stéphanie, son humaine servante. Dans sa quête, Bastet fera la connaisse d'un siamois, Pythagore. Ce congénère va lui ouvrir les portes d'un monde qu'elle ne sous-estimait même pas. Tout se déroule à Paris avec un arrière plan de terrorisme et de guerre civile.

Depuis ma lecture, je ne regarde plus mon chat, Dexter de la même façon. Quand il miaule je lui rabache, je ne suis pas ton servante. Il ne faut pas déconner. ^^ J'essaie aussi d'ouvrir mon esprit au cas où celui-ci essaierait de rentrer en communication avec moi. Promis je n'ai pas fumé avant d'écrire ces lignes.

Sinon la ronronthérapie vous connaissez?

1 commentaire:

  1. Alors ma jamais je ne me serai dirigée vers un tel livre et pourtant que je te lis ca a l'air super interessant!!!

    Bisous!!!!!

    Tiff de Mabulledepensees.com

    RépondreSupprimer

Ton avis m'intéresse

Archives du blog