vendredi 29 avril 2016

BookStyle #10 La vérité sur l'affaire Harry Quebert

Ola!

Nous voici avec un nouveau numéro de la minute livre, le numéro 9.
Pour vous dire la vérité j'ai écris cet article au mois de mars. Pourquoi est-ce que je ne l'avais pas publié avant? Parce que je n'ai pas trouvé le temps de faire de belle photo de suggestion pour cet article. Je préfère mitrailler mon homme, mon fils, mon chien et mon chat avant tout!

Du coup, aujourd'hui j'ai deux autres lectures dont je dois aussi vous parler. Histoire de rattraper ce retard romanesque, je vous propose de publier deux articles pour les 4 semaines à venir: un le mercredi sur tout et n'importe quoi et un le vendredi sur mes lectures achevées. Qu'en pensez vous?

Voici un petit retour sur ma découverte du roman de Joël Dicker, la vérité sur l'affaire Harry Québert.



J'ai découvert cet auteur grâce à l'article les-cinq-petites-choses-161 de la blogueuse Daphné où elle présente le nouveau roman de Joël Dicker, le livre des Baltimore. J'ai adoré la présentation que Daphné a faite de cette œuvre. 
Je suis donc aller faire quelques recherches via internet sur cet œuvre. J'ai appris que le livre des Baltimore était en réalité un deuxième opus des aventures de Marcus Goldman, le premier étant la vérité sur l'affaire Harry Quebert.

C'est donc sur ce roman que mon choix s'est porté. Ce roman n'a rien avoir avec la 5e Vague (la minute livre #08). En plus de la science-fiction, j'aime les romans, thriller, pièce de théâtre,... Là où j'ai du mal c'est avec les recueilles de poésies. Quoiqu'il en soit j'ai pris énormément de plaisir à lire ce roman. les 800 pages ont été dévorés en 3 semaines.
La vérité sur l'affaire Harry Quebert relâte l'histoire d'un jeune écrivain en plein succès qui en proie au syndrome de la page blanche. Pour retrouver le goût aux most et continuer à vivre de sa passion, il va trouver refuge chez son maître et vieil ami, Harry Quebert. 
Je ne vous en dirais pas plus, internet le fera très bien pour moi et le livre encore mieux.

Cet auteur a vraiment réussi à me transporter et j'ai hâte de lire le livre des Baltimore. Mais pour cela, j'attendrai la sortie en pocket. Je trouve toujours difficile de dépenser 25€ dans un livre sachant que quelques mois après il est vendu en format pocket à 7€.
20€??!!! c'est un carnet de 10 tickets d'entrée pour la piscine quand même.

mercredi 27 avril 2016

Le shopping du n'importe quoi!

Bonjour à tous. 

Est-ce que comme moi vous vous caillez à mort en ce moment? Alors que je viens de faire un trait sur mes gros pull, boots et manteau pour vivre pleinement le printemps, il se met à faire tout juste 10° avec un mistral avoisinant les 110km/h. Inutile de vous dire que de ce temps, la famille ne met pas un pied dehors.

Pour compenser ce manque d'oxygène frais (je déteste être enfermée) je me jette à corps perdu à la recherche d'une nouvelle tenue pour une utilisation kiss cool. Qu'est-ce que le kiss cool? Une tenue convenable pour le travail et pratique pour aller au parc ou à la plage. Le double-emploi en d'autres termes, ou le 2 en 1.

La tâche s'avère des plus périlleuses. J'ai écumé tous les eshop en qui j'ai confiance en commençant par Asos pour finir par Zalando, pour vous dire. Chaque panier a toujours été très bien remplie avec un prix moyen de 150€ par visite... Mais au final lorsque j'analyse mon panier, je me rends compte que j'ai mis des articles qui ne correspondent pas à ma recherche .Je supprime. Me revoilà au point de départ sans ma tenue. Par contre mon homme et mon fils ont eu le droit à tout un tas de trucs... 
Mais, je dois quand même me trouver une nouvelle tenue, à minima un nouveau pantalon! Mon jean de tous les temps s'use à mort et je crois que celui-ci va bientôt rendre l'âme au niveau des cuisses. Merci au kilos superflus qui engendrent un flop flop et un frottement plus intense sur cette partie du corps lorsque je me déplace. En même temps, 4 ans avec un jean promod à 25€ je trouve que c'est une superbe affaire! A l'inverse mon tommy highlefer à 150€ reste au placard parce que les poches boulochent.

Avec ce constat, je décide de ne pas dépenser plus de 40€ dans mon prochain bas. J'ai ciblé un pantalon sur h&m à 20€ qui pourrait faire l'affaire. L'Homme me conseille d'aller en magasin essayer et accepte même de m'y accompagner un dimanche. Youhou. La taille c'est parfait mais la couleur me laisse perplexe. Mon regard est aussitôt attiré par une belle paire de chaussures style bateau pour Swan. Finalement, je repars avec 2 paires de chaussures,et un short pour Swan et une tunique pour L'Homme. Pour moi? Que dalle.

Quelques jours plus tard, je me rends au monoprix à côté de mon boulot lors de la pause déjeuner. Super, je trouve 3 pantalons différents qui ont la coupe qui me convient bien. A l'essayage c'est zéro pointé! Je repose tout.  Je vais quand même papillonner dans les autres rayons et trouvent du thé love organic. Cela tombe bien j'ai finis mon dernier sachet de thé vert le matin même. J'embarque 2 boîtes! En allant à la caisse je passe par le rayons maquillage. Bon moi je me maquille jamais, vous le savez. Mais, mon maquillage date d'au moins 4 ans. Je pense que pour mes yeux cela ne doit pas être super. Je me laisse aller et embarque un crayons, un mascara, un rose à lèvre et un vernis opi. Résultat 75€ de course et pas de pantalon.

Une mise au point de L'Homme s'est imposé. Combien as-tu dépenser pour ton pantalon que tu n'as pas trouvé? Euh... Si je fais le calcule: 75+120+110+75+50+50= 480€ en un mois... En gros mon budget pantalon a été multiplié par 12!!!!!! Mais sans le produit finis!!!!!


L'Homme me rappelle que je veux toujours m'acheter une robe pour le mariage de nos amis et que le budget était max de 60€...

Une petite analyse thérapeutique sur ma pulsion d'achat s'impose! Pourquoi? Dans quel but?
Pourquoi? parce que je suis frustrée de ne plus pouvoir dépenser sans compter. Analyse de mon relevé de banque: je n'achète que des conneries!
Dans quel but? M'occuper!!!! Tout simplement! 
Je dois vous avouer que la plupart de mes séances eshop se faisaien
t à mon travail... Le travail a pris une tournure un peu particulière en ce moment. Voilà deux ans que je suis sur ce poste. Ma première année a été dédié à la prise de connaissance de mes missions (loi, etat des lieux, activités) et à une mise en place efficace et pérenne du traitement des données à ma disposition. En gros, une note ou l'élaboration d'une stratégie qui pouvait me prendre 2 à 4 semaines l'an dernier me prend 2 jours aujourd'hui... Vous aurez compris le pourquoi de la reprise du blog aussi. Ce n'est pas toujours comme ça mais ces derniers temps oui.

Je dois trouver une solution à cette situation professionnelle qui devient de plus en plus difficile chaque jour. Aujourd'hui je songe sérieusement à me mettre à temps partiel pour m'occuper d'avantage de Swan et du coup faire en 4 jours ce que je fais en 5. Un nouveau combat va s'entamer avec l'administration de mon travail, la crèche et la caf ^^. Enjoy!

Tout ceci pour dire qu'il faut savoir s'écouter. Lorsque l'on fait quelque chose qui ne nous correspond pas c'est souvent synonyme d'un dysfonctionnement. Pour moi, il s’agit de mon boulot. Pour d'autres ça peut être une relation amoureuse qui ne va plus, une dispute avec des proches, une hygiène de vie qui ne va plus... Alors, même si aujourd'hui tout va très vite, il ne faut pas oublier de prendre le temps de voir où l'on va et si c'est ce que l'on veut.

Et vous? Des situations similaires?

ps: désolé pour cette longueur mais l'écriture est aussi un exutoire.

mercredi 20 avril 2016

recette #10 julienne de légumes

Qui a un conjoint ou une conjointe qui n'aime pas manger les légumes? Si c'est votre cas je vous propose aujourd'hui une recette délicious qui va réconcilier les amoureux de la gastronomie avec les légumes. Du moins, je l'espère. ^^

Cette recette est la julienne de légumes. Il s'agit d'associer des carottes et courgettes coupées en version tagliatelle, et de les mélanger avec des tagliatelles justement pour ceux qui le désire. C'est tout simple et vraiment délicieux.

Avant, c'était un peu l'enfer pour faire manger des légumes à l'Homme. Il fallait une tonne de sauce ou de pâtes pour cacher ces choses bizarres au couleur étranges que sont les légumes.
Depuis cette recette, l'Homme en réclame plus, 2 à 3 fois par semaine en ce moment.

Je me suis donc dit qu'il fallait que je partage avec vous cette recette pour donner une autre version de l'assiette de légumes.

La julienne peut s'accompagner de crevette, saumon fumé, poisson blanc, poulet... Il y a vraiment de quoi faire.


Ingrédients (pour 2 personnes):
  • une courgette
  • 2 carottes grosses ou 4 petites
  • une échalotte ou ognon
  • une cuillière à soupe d'huile d'olive
  • des herbes: thym ou persil ou romarin ou ciboulette (pour cette fois, j'ai utilisé du thym)




Recette:

1. Épluchez vos légumes et coupez les en lamelles à la tagliatelle. Pour cela j'utilise juste mon économe.


2. Faites revenir vos légumes au cuit-vapeur ou au bouillon. L'avantage du cuit-vapeur est que vos légumes gardent davantage leur saveur. Pour le mien 15 minutes suffisent. Si vous aimez les légumes croquants, passez cette étape.
3. Faites revenir votre échalote préalablement hachée dans une poêle ou un wok avec l'huile d'olive. Puis faites revenir vos légumes. Ajoutez les herbes.
Facultatif: pour plus de saveur une cuillère à café de crème fraiche peut accompagner votre plat.


4. Servez. Ici le plat est accompagné de crevettes et tout le monde en redemande.

Bon appétit.

N'hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette recette.

ps: vous avez vu à droite? J'ai enfin réussi à mettre les liens vers mes réseaux sociaux ^^

jeudi 14 avril 2016

ski et weekend de pâques

Maladeeeee! Complètement maladeeeee! Merci petite angine qui a décidé de venir te nicher dans ma gorge.

Aujourd'hui je vous propose un petit retour sur notre weekend de pâques même si ça date, le séjour a été au top.

Pour le weekend de pâques nous avons quitté Marseille, pour nous ressourcer à la montagne et à la station de ski Saint-Léger-les-Mélèzes pour être plus exact. Nous y allons dans un état d'esprit de prendre l'air et de se balader et non de skier. Il faut dire qu'avec la météo de cet hivers et le bonne chaleur du début de printemps, il ne fallait pas trop comptait sur la neige.

Et pourtant. Arrivée sur les lieux, nous avons eu la surprise d'avoir encore de la neige aux pieds des pistes et notamment aux abords de l'appartement en rez-de-chaussée que nous avions loué.
 Nous avons pu faire de la luge avec Swan, skier, et balader à pieds dans la neige, ou encore accompagné d'un âne.

Ce weekend, nous a permis de nous échapper de notre quotidien et de faire découvrir de nouvelles choses à Swan, notamment la chasse aux œufs dans la station de ski.

Ca nous a aussi permis d'en apprendre un plus sur notre petit bout. Avec l'altitude Swan n'a rien voulu manger et n'a pas voulu dormir, les nuits ont été très courtes. Nous avons essayé de faire de la luge avec lui, mais ce n'était pas du tout son truc. Nous nous sommes rendus compte que lorsque bébé ne contrôle pas les choses, il n'aime pas du tout. Aussi, Swan a pu rencontrer des poules qui l'ont passionné. Il a aimé aller jusqu'à leur poulailler et leur donner des morceaux de pain. Il a également rencontré un âne qui nous a accompagné lors d'une balade. Mais il est resté impassible devant ce nouvel être qu'il semblait considéré comme un meuble. Je pense qu'un problème de taille et d'échelle a empêché Swan de comprendre que l'âne était un animal et non un objet.

Toutefois, ce weekend nous a permis de recharger les batteries niveau moral à défaut du sommeil et de commencer la semaine de bonne humeur.






mercredi 6 avril 2016

Les blogs mode

Hello tout le monde. 
Je vous propose un deuxième article dans la même semaine pour compenser mon absence de la semaine dernière. Je suis généreuse vous voyez.

Je voulais vous parler aujourd'hui des blogs mode. Lorsque j'ai ouvert Mémento Eve, la mode était la ligne directrice que je voulais donner à mes articles. Ainsi, mes premiers articles traitaient de fringues, de conseils beauté et de IT bidules. Mais, très vite je me suis rendue compte que cela ne me correspondait pas vraiment:
1- J'ai un look assez classique, même si de temps en temps je m'autorise quelques petites excentricités.
2- Je ne rentre pas du tout dans le standard de la blogueuse mode
3- Je ne sais pas faire de belles photos et je suis assez contre la retouche photo qui déforme complètement la réalité.
4- Je n'ai pas le budget pour proposer 30 tenues différentes avec un nouvel achat à chaque fois. Je dois malheureusement payer mes impôts.
5- Je n'ai pas de partenariat spécial avec une marque quelconque

Pour toutes ces raisons, il me semblait compliqué de tenir un blog mode. Je me suis donc dans un premier temps diversifiée avec des propositions de sorties, de lectures et de recettes.

Puis, avec mon retour le blog a pris une nouvelle tournure. Je préfère papoter de tout et de rien sur ce qui concerne ma nouvelle vie de maman. 

Avant d'écrire cet article, je suis allée faire le tour des blogs que j'affectionne. Je me suis rendue compte que là aussi mes centres d'intérêts ont bien changé. Je trouve les blogueuses mode de plus en plus ridicule à nous montrer des tenues qui n'ont ni queue ni tête. Franchement, qui oserait porter une chemise à fleurs bleues dessous un blazer à imprimés écossais roses avec une casquette de base-ball bleue marine et rouge et un sac à pompom en osier??? Non là c'est trop pour moi.
Plus ça va plus on est dans la surenchère du "regardez je ne fais pas comme tout le monde" selon moi. 

Toutefois, je reste attacher au blog mode Mode and the City de Daphné qui propose toujours des tenues classes, mignonnes et surtout très abordables. Voyez par vous même:
modeandthecity

modeandthecity

modeandthecity
Il en est de même des blogs de sportives que je pouvais suivre... trop de running tue le running. Puis un sentiment de jalousie s'est installé alors que j'adore ma vie. Donc on supprime.

Ce qui prolifère maintenant dans mon historique internet? Les blogs de maman qui me font bien rire avec des situations parfois cocasses comme Maman Louve par exemple. 
J'aime aussi les blogs beauté comme celui de Ma bulle de pensées qui nous propose toujours des nouveaux produits testés et pas toujours approuvés. Un vrai blog d'enquêtrice make up quoi. Paradoxalement, je ne me maquille pas, mais au cas où je garde des idées en tête pour les évènements à venir comme le cat eye en 4 étapes.

Et donc, avec tout ça tu veux en venir où Madame? Ben, je veux en venir que dans la vie on change et que c'est bien de se rendre compte de ces changements. Malgré cela je me garde le droit de vous proposer un jour un article où je pavane en vous montrant ma nouvelle tenue du jour. hihi.

En vérité cet article était à la base un vrai coup de gueule envers les blogueuses mode. J'ai supprimé plusieurs fois les lignes que je tapais. Avec le recul, chacun essaie d'obtenir sa part du gâteau. Je me rends bien compte que le monde de la blogosphère est impitoyable avec parfois des commentaires réellement blessants et que tenir un blog de façon quasi quotidienne est quelque chose qui demande énormément de temps.
En fait, les blogs mode ont remplacer les magazines chez moi. Normal c'était gratuit ou presque (le prix d'un abonnement internet quand même). Mais je préfère retrouver les papiers glacés des magazines qui me font d'avantage rêver et qui ne prétendent pas m'offrir un look à ma portée.

Et vous? Les blogs mode ça vous parle?

lundi 4 avril 2016

J'ai testé le voyage en train

Je vous avais un peu délaisser les deux dernières semaines précédentes à cause du travail en premier et puis parce que nous sommes partis Swan et moi en vacance à la campagne sur Château-sur-Epte dans l'Eure à la frontière de l'Ile-de-France.

Pour ce voyage, j'ai décidé de prendre le train via ouigo Marseille/Marne-la-Vallée puis mon oncle venait nous chercher à la gare pour nous accompagner dans leur maison de campagne.

Qu'est-ce qui m'a donné cette idée? Je devrais plutôt dire "Qui m'a donné cette idée?". Les blogueuses et instagram tout simplement... Oui je suis accro... Mais, voilà ces derniers temps je voyais beaucoup de blogueuses poster leurs "fabuleuses" aventures en vacance avec leur bébé. Je me suis dit que Swan devait bien être comme les autres et que ce trajet serait tranquille. Ah ben là, mesdames et messieurs, je me suis fourvoyée grave! Le trajet ne s'est pas du tout passer comme prévu.

Définition du comme prévu:
- 7:30: arrivée à la gare: swan dort dans la poussette.
- 8h20: réveil du bébé au départ du train. Cool , bébé va être passionné par le train et le paysage.
- 9h: petit goûter pour Swan histoire de le faire patienter jusqu'à 13h, heure d'arrivée prévue à la maison etr heure du déjeuner du coup.
- 9h30: petite lecture de ces deux livres favoris du moment: les masques en image et le petit prince pour bébé
- 10h: dodo dans les bras de maman
- 11h00: jouer avec les légos pour le faire patienter jusqu'à l'arrivée 11h40

Réalité:
- 7h30: arrivée à la gare et swan hurle. Il en a marre d'être dans la poussette et veut marcher.
- 8h20: départ du train et Swan est passionné par... l'accoudoir et la tablette des sièges. Au moins il est occupé
- 9h: Swan est debout sur la tablette et veut à tout prix attraper les manteaux situés sur les portes bagages en hauteur
- 9h30: petit goûter
- 9h40: Swan a trouvé le système des stores et s'amuse à les descendre et remonter tout en chantant la cucaracha
- 10h: Swan grimpe sur maman pour attraper le bonnet du monsieur qui dort derrière et hurle quand maman le redescend sur son siège
- 10h30: Swan a tenté de s'enfuir des sièges en passant sous son siège. Heureusement le monsieur qui dormait l'a réceptionné au vol
- 10h40: nous sommes dans les couloirs a regardé les lumières du plafond avec les odeurs des toilettes du train
- 10h50: Swan a découvert les escaliers et veut a tout prix les essayer.
- 11h: On tente les livres qui sont aussitôt envoyés sur le passager d'à côté
- 11h20: Swan colle sa joue contre la vitre et continue la cucuracha. Le voisin lance "pfffff" Que dois-je en déduire?
- 11h30: annonce de notre arrivée en gare dans 10 min. L'ensemble des passagers se préparent et sortent du wagon...
- 11h40: Swan est dans sa poussette sur le quaie, nous sommes arrivés. Il dort. La peste!

Il ne s'agissait que de l'aller. Le retour a été du même genre, mais en pire avec des pleures, des jérémiades et des caprices...

Conclusion, mon séjour a été super sympa car il m'aura permis de revoir mes anciens amis de mon école d'ingé et coloc. Est-ce que je retenterai l'expérience? NON!!!!!! La prochaine fois que je prendrais le train avec Swan il aura au moins 5ans!!!!!
Descente du train où monsieur s'est endormis

escaladeur

Et vous? ça se passe comment? Vous avez des astuces?

Archives du blog