jeudi 20 novembre 2014

BookStyle #08 : Le Cramé

En règle général, mes articles consacrés aux livres attirent peu de lecteurs. Je sais que dans mon entourage peu de gens aiment lire. Ou croit ne pas aimer lire... Beaucoup sont restés sur l'image un peu pourrie des livres qu'on nous obliger à lire à l'école. Pourtant il y a une telle diversité dans les genres et styles que je suis persuadé que chacun aime lire un genre de livre.

D'autres trouvent que lire ça revient cher. J'avoue que cela représente un coût quand on est un(e) lecteur(trice) complètement passionné(e). Mais pour assouvir sa passion convenablement de lecture il y a des astuces.

La première, très classique mais tout aussi efficace, est la bibliothèque municipale. A Marseille, l'abonnement annuel est de 22€ et 6€ pour les étudiants, et il reste valable dans toutes les bibliothèques de la ville. Je pense sérieusement à m'y inscrire au vu du prix. Puis, j'avoue que j'adore flaner dans les rayons de bibliothèques...
Les inconvénients sont: la date limite pour rendre les oeuvres que vous emprunter. On a pas forcément envie de lire un pavé de 1000 pages en 2 semaines...  Puis, certains, comme moi préfère avoir leur propre livre.

La deuxième astuce est le site Price Minister. J'y achète la pluspart de mes bouquins. Ils sont d'occasions certes, mais cela ne me gêne pas. Et quand je vois que je paie un luivre 5€ frais de port inclus au lieu de 22.95€ en magasin je suis ravie. Le seul problème est que vous ne pouvez pas être sûr à 100% de la qualité du bouquin et que vous ne trouverez pas forcément tout ce que vous souhaitez.

La troisième est d'attendre que le livre sorte en pocket le prix est généralement divisé par deux ou trois. C'est le cas du livre dont je vais vous parler aujourd'hui qui en édition première coûte 22.95€ et en pocket 6.60€. Cette astuce a des limites, car il peu être très frustrant d'attendre que le livre sorte en pocket et surtout qu'on est jamais sûr que celui-ci sortira en version mini...

La quatrième est de créer un réseau d'échange sur internet dans votre ville. J'ai découvert cette astuce à Lille. Les membres du réseau propose leur oeuvres sur le site et chacun propose son échange. Cela fonctionne un peu comme quand on échangeait nos cartes dragon ball z ou nos pogz en primaires. L'avantage est qu'on fait des connaissances et cela représente un bon +. L'inconvénient est que malheureusement c'est site ne sont pas forcément bien suivis par leur propriétaire et du coup vous laissez des messages dans le vide sans retour derière pour échanger un livre. Je pense que cette idée de site de partage de livre est vraiment à creuser. Malheureusement je n'ai pas assez de connaissance en web et de temps pour plonger à fond dans cette idée.

La cinquième astuce: EMMAUS. Vous aidez une association tout en vous faisant plaisir. Et plus vous prenez moins vous payez. C'est quand même pas mal.
L'inconvénient: il faut dépasser l'image négative de se dire je me rends à EMMAUS. 

Et vous? Avez-vous des astuces pour avoir des livres à prix mini?

Tout ce petit laïus pour vous parler aujourd'hui d'un livre qui est juste une merveille. Je ne rêve que d'une chose: qu'il soit adapté au cinéma. Il s'agit de l’œuvre de Jacques Olivier Bosco, Le Cramé.



Gosta, un braqueur de banque et chef de gang qui a le visage balafré se fait trahir par l'un des siens lors d'un braquage. Le Cramé n'a qu'une idée en tête, se venger de ce traître. Pour cela, il va intégrer les services de police...
Imaginez un chef de gang recherché mondialement qui arrive à intégrer les forces de police??!!! Cela donne des situations plus ou moins rocambolesques. L'auteur sait très bien nous tenir en alerte tout le long du livre. Comment Gosta est-il devenu le Cramé???

Avec ce livre on ne s’ennuie pas.  C'est la seule chose que je peux vous garantir à 300%!!!



1 commentaire:

  1. Jamais entendu parler de ce livre, mais il m'interesse!! Comme toi j'adore lire, une vraie passion, je dois me confesser pour éviter de me ruiner je télécharge pas mal et me retrouve avec une grosse bibli sur la tablette, quand je peux j'achète car je sais que cela nuit aux écrivains mais bon, on a pas toujours les moyens de se lâcher!!!!!!

    Bises!!

    Tiff

    http://mabulledepensees.blogspot.fr

    RépondreSupprimer

Ton avis m'intéresse

Archives du blog