jeudi 25 septembre 2014

Quand la France entre guerre...

Bien que j'ai pour habitude de traiter de sujets futiles sur ce blog qui est avant tout un moment de détente pour moi, je voudrais l'utiliser aujourd'hui pour vous faire part de ma frustration.

Frustrée de voir que des hommes comme Hervé Gourdel puisse être pris aussi simplement en otage et décapité de sang froid devant une caméra au nom de quoi? D'un état exclusivement musulman. La religion n'est pas le sujet. Le fond est qu'on ne peut même plus aller pratiquer ses passions sans être en sécurité et à juste titre pour M Gourdel. Les hommes qui ont fait cet acte de pure barbarie n'ont aucun respect pour l'humanité et pour eux même, ils sont aveuglés par une idéologie qui n'est pas celle du Coran. La foi est une affaire intérieure et le culte une occasion de partage et de fraternité. Personne ne peut tolérer le meurtre d'un être humain au nom d'une idéologie religieuse complètement fanatique.


Aujourd'hui en allumant la télé, nous sommes bombardé d'image de cet homme tué qui a juste voulu partager son amour pour la montagne avec des amis algériens et on apprend par la même occasion que la France rentre en guerre contre les djihadistes et plus particulièrement l'organisation Jund al-Khalifa fi Ard al-Jazaïr. 
Je ne suis pas pour la guerre avec les armes. Elle n'est que pertes humaines. Selon moi, les vrais combats se font en coulisse avec cette fameuse économie qui nous dirige tous. Toutefois, on ne peut pas laisser ces hommes prendre les armes et faire juste ce que bon leur semble, piller et détruire tout ceux et celles qui ne suivent pas leurs idées.
L'Homme doit rester libre!

Si la vie était si facile...

Une guerre, je veux bien. Après tout, c'est peut-être lâche, mais elle ne se fera pas dans notre pays. Et si finalement tout arrivait ici. Après tout, les attentats ne sont plus aussi rares malheureusement. Peut-être que nous serons touchés?
Il faut se rendre à l'évidence que malgré cette annonce de guerre, peu d'entre nous s’enrôleront dans l'armée pour aller combattre les djihads. Mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas de combats à mener!!! Notre combat: ne pas laisser la peur nous envahir et ne pas mettre tout le monde dans le même panier. Les musulmans ne sont pas des djihads!
Restons ouverts et continuons nos vies avec toutes nos futilités tout en ayant conscience que des gens vont se battre pour que nous puissions vivre de cette manière.

Désolé pour ce post qui est loin d'être marrant. La blogosphère est une communauté de partage et c'est le sujet que j'ai envie de partager avec vous aujourd'hui.

Bien que ces mots ne changeront rien à la douleur des familles qui ont perdu un être dans cette guerre, je leur présente à tous mes condoléances.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ton avis m'intéresse

Archives du blog